Nostalgie des salles de cinéma parisiennes - www.salles-cinema.com

C’était le temps où Internet n’existait pas. Pour ne manquer aucun film de la semaine, les cinéphiles de Paris et de l’Île-de-France – on ne les appelait pas encore les franciliens – se ruaient dans le kiosque d’à côté pour décortiquer très scrupuleusement les pages cinéma du Pariscope.

Pendant cinquante ans, en un clin d’œil, tous les films et toutes les séances de cinéma de la semaine étaient réunies. A coup de stylo ou de stabilo, le planning cinématographique des prochaines soirées était esquissé: telle nouveauté dans telle salle, telle reprise dans telle autre. On refermait le Pariscope contents et remplis d’espoir de voir la sortie du film tant attendu dans sa salle de cinéma de prédilection.

Le Pariscope, c’était un condensé de la vie culturelle et cinématographique à Paris qui tenait de façon magique dans la poche de son manteau. On aimait aussi regarder ce qui se jouait au théâtre et ce qui faisait l’événement du moment dans les musées. Dans les dernières pages du Pariscope, on regardait d’un œil amusé les publicités racoleuses pour quelques clubs libertins.

C’était avant l’avènement du web et des applications mobiles. C’était assurément une autre époque… Il y avait les fidèles du Pariscope et ceux de l’Officiel des Spectacles, toujours imprimé et qui a lui, mieux abordé le virage du digital.

Le Pariscope n’est plus, vive l’Officiel des Spectacles et vive le cinéma en salles!

En bref:

13 octobre 1965: premier numéro de Pariscope, lancé par Daniel Fillipachi et Philippe Grumbach (alors rédacteur en chef de l’Express)

2013: rachat par Reworld Media au groupe Lagardère.

19 octobre 2016: dernier numéro. (N° 2526).