Façade du cinéma Le Paris à Grenoble

Adresse: 7 place Grenette à Grenoble (Isère)
Nombre de salles: 3 puis 6 salles

La ville de Grenoble a possédé un nombre assez impressionnant de salles de cinémas qui, pour la plupart, ont toutes baissé le rideau. Le Paris, situé sur l’incontournable place Grenette et aujourd’hui remplacé par un magasin de vêtements, fut de celles qui existaient encore dans les années 1970 et 1980.

Le Paris possédait trois salles dont la plus grande atteignait la capacité enviable de 705 fauteuils, les deux autres plus modeste de 125 fauteuils chacune.

Le Paris est racheté par Pathé en 1984 qui divisa ses trois salles en six salles d’une capacité totale de 1017 fauteuils. A cette même période, Le Paris change d’enseigne pour arborer celle de Pathé Grenette. Mais la firme au coq ferme son cinéma de centre-ville en 1997 comme vont l’être les Royal Pathé et Pathé Gambetta. Les cinémas Gaumont-Pathé ont ouvert par la suite deux multiplexes: le Pathé Echirolles et le Pathé Chavant (ex-Nef Chavant).

Il est saisissant de constater le nombre de salles de cinéma à Grenoble encore en activité à la fin des années 1970:

L’ABC: 6 rue Alsace-Lorraine – 2 salles de 275 et 400 fauteuils (gérées par Adira);

L’Ariel: 23 cours Jean-Jaurès – 1 salle de 700 fauteuils (gérée par Jean-Pierre Lemoine et UGC) devenue un supermarché;

Le Club: 9 bis rue Phalanstère – 5 salles de 150, 100, 200, 41 et 47 fauteuils (encore en activité);

Le Dauphin: 1 rue du Salut – 2 salles de 135 et 125 fauteuils (gérées par Adira);

Le Gaumont: 17 avenue Alsace-Lorraine – 6 salles de 514, 228, 173, 145, 129 et 92 fauteuils devenues Pathé Gambetta et fermées en 2003.;

Le Grand’Place: centre commercial – 5 salles de 176, 142, 206, 122 et 70 fauteuils (gérées par Jean-Pierre Lemoine);

Le Lux: 15 rue Thiers – 1 salle de 350 fauteuils (gérée par Adira, encore en activité sous le nom de Vox) ;

Le Maison de la Culture: 4 rue Paul Claudel – 2 salles de 1200 et 320 fauteuils;

La Nef: 18 boulevard Rey – 3 salles de 179, 109 et 94  fauteuils (autrefois gérées par Adira, encore en activité);

L’Objectif: 2 Grande-Rue – 1 salle de 92 fauteuils devenue un restaurant;

Le Paramount: 54 bis cours Jean-Jaurès – 1 salle de 838 fauteuils;

Le Rex: 13 rue Saint-Jacques – 1 salle de 800 fauteuils (gérée par Adira, encore en activité);

Le Ritz: 29 avenue Albert Ier de Belgique – 1 salle de 500 fauteuils;

Le Roxy: 15 cours de la Libération – 1 salle de 320 fauteuils devenue la Maison de la Culture Arménienne;

Le Royal: 2 rue Clot-Bey – 5 salles de 408, 177, 112, 103 et 74 fauteuils (gérées par Jean-Pierre Lemoine puis Pathé sous le nom Royal Pathé et détruites en 2004);

Le Stendhal: 93 cours Berriat – 3 salles de 158, 77 et 284 fauteuils (gérées par Jean-Pierre Lemoine, devenue une salle polyvalente);

Le Vox: 6 place Victor-Hugo – 1 salle de 175 fauteuils (gérée par Adira) fermée en 1996.

Aujourd’hui, le centre-ville de Grenoble voit quatre cinémas encore en activité: les cinémas art et essai Le Méliès (transféré de la rue de Strasbourg vers le quartier de Bonne) , Le Club et La Nef ainsi que Les 6 Rex (géré par la famille Adira tout comme La Nef). Il faut ajouter la salle Juliet Berto de la Cinémathèque de Grenoble.

Photo: collection particulière.