Fidelio, l'odyssée d'Alice, un film de 	Lucie Borleteau

A bord du Fidelio, un vieux cargo de marchandises, Alice, mécanicienne de 30 ans, est balancée entre son amour resté sur terre et le commandant de bord, un ancien amour retrouvé.

C’est donc à bord d’un navire que la réalisatrice Lucie Borleteau, qui signe ici son premier film, embarque ses spectateurs au plus près d’Alice, incarnée par la belle Ariane Labed. Unique femme sur le Fidelio, Alice est rapidement acceptée dans ce monde d’hommes. Ici, une communauté aux origines multiples vit ensemble la déchirure d’être coupé de ses amours ainsi que la solitude.

Ce portrait inédit d’une jeune femme libre est magnifiquement incarné par Ariane Labed qui parvient à rester gracieuse et sensuelle malgré sa blouse et ses taches de fioul. La cinéaste s’est inspirée de la vie d’une de ses amies, tout en y intégrant une vision fantasmée de la sexualité ainsi qu’une intrigue, la mort mystérieuse d’un mécano.

De port en port, Alice remet en question sa vie amoureuse, souhaitant assumer pleinement sa sexualité tout en voulant maintenir un cap à l’heure où la trentaine approche. « Fidelio » est un film attachant, parfois bancale, mais qui transporte ses spectateurs sur un navire où tanguent les cœurs amoureux.