Un seul prénom à la bouche reste ancré dans la mémoire du spectateur: Agnese. Interprétée par la magnifique Stefania Sandrelli, la douce jeune femme, du haut de ses dix-huit ans, va subir les avances de son beau-frère… et ses conséquences dans cette petite ville de Sicile où l’honneur est religion. Une comédie à l’italienne typique, dans une très belle pellicule en noir et blanc, qui mêle le rire et la critique d’un système familial dominé par les mâles. Après l’excellent « Divorce à l’Italienne » avec Marcello Mastroianni, et avant « Ces Messieurs Dames« , le cinéaste italien nous régale avec cette œuvre (parfois énorme) qui dépeint une société, finalement pas si lointaine, où l’apparence et mes fausses valeurs sont reines. Stefania Sandrelli, on le répète, est lumineuse de beauté.