Sorcerer, un film de William Friedkin

Hypnotique et haletante, la version américaine du film « Le Salaire de la peur » d’Henri-Georges Clouzot est sortie dans les salles françaises en 1978, quelques années après les deux succès de son auteur William Friedkin, « French Connection » et « L’Exorciste ». Adapté du livre de Georges Arnaud, « Sorcerer » fut cependant un échec commercial et un film injustement méconnu. Le film ressort sur les écrans dans la version que Friedkin souhaitait. On découvre ainsi un grand film d’aventures marqué par des conditions de tournage extrêmes.

L’action du film se déroule principalement dans un village perdu d’Amérique du Sud où, parmi la population qui vit de l’exploitation pétrolière proche, quelques occidentaux au passé trouble y sont venu trouver refuge. On croise ainsi un ancien banquier français (Bruno Cremer), un terroriste palestinien (Amidou), un malfrat américain (Roy Schneider) et un tueur mexicain (Francisco Rabal). Ces quatre hommes, qui n’ont en tête que de fuir cet enfer étouffant en pleine jungle, se voient proposer, pour obtenir leurs papiers et les dollars pour se refaire, de conduire des camions chargés de nitroglycérine, une matière explosive.