Vers l'autre rive, un film de Kiyoshi Kurosawa

Les histoires de fantômes, il faut dire que Kiyoshi Kurosawa y croit dur comme pierre. Il y avait déjà dans son précédent opus « Real » un voyage vers l’au-delà qui permettait les retrouvailles d’un couple. Le réalisateur du superbe diptyque Shokuzai « Celles qui voulaient oublier » et « Celles qui voulaient se souvenir » nous revient avec une romance qui pourrait rappeler la série « Les Revenants ».

Yusuke (Tadanobu Asano) revient d’entre les morts pour retrouver sa compagne Mizuki (Eri Fukatsu) et entamer un périple avec elle à travers la campagne japonaise. Cela faisait trois ans que Yusuke avait mit fin à ses jours. Son retour parmi les vivants va être l’occasion pour sa femme de retrouver goût à la vie et de suivre avec lui un parcours libératoire.

Kiyoshi Kurosawa nous offre dans « Vers l’autre rive » une médiation sur la mort et le néant. Le retour au pays de Yusuke est l’occasion pour lui de nouer les derniers liens avec ceux qui ont compté dans sa vie avant son départ définitif vers l’au-delà. Un peu lent, le film reste tout de même beau et fascinant grâce à une élégante mise en scène.