Façade du cinéma Gaumont Convention à Paris

Adresse: 27, rue Alain Chartier à Paris (15ème arrondissement)
Nombre de salles: 9

Le Gaumont Convention, ouvert depuis 1919, fait figure de cinéma de quartier résistant, avec le complexe art et essai voisin le Chaplin Saint-Lambert, dans ce quartier animé de la place de la Convention. Le 15ème arrondissement de Paris peut compter aussi compter avec deux multiplexes: le Gaumont Aquaboulevard et le Pathé Beaugrenelle (qui succède au Mk2 Beaugrenelle).

Début du XXème siècle: une salle unique.

Sur une parcelle de terrain de 30 mètres sur 30, le cinéma Convention ouvre ses portes en 1919. C’est alors une salle unique qui offre une capacité de 2000 fauteuils. Il est racheté en 1928 par le circuit Gaumont-Aubert.

A partir des années 1960: vers un cinéma multisalles.

Le cinéma Gaumont est transformé une première fois à la fin des années 1960 en proposant une seconde salle avec une enseigne différente de la grande salle: le Club 15. Dans les années 1970, le Gaumont suit la tendance de modernisation des grands cinémas: les grandes salles sont divisées en plusieurs salles pour proposer un choix plus grands de films. c’est ainsi qu’avant sa destruction en 2014, le Gaumont Convention atteint 1070 fauteuils répartis dans ses six salles. Dans ses deux grands salles conçues en amphithéâtres, le son numérique DTS et Dolby Digital y sont installés.

2016: un nouveau cinéma ultra-moderne.

Durant le mois de mars 2014, le Gaumont Convention ferme ses portes et voit les pelleteuses le détruire. Le cinéma, avec sa façade en béton typique d’une époque, est en effet totalement détruit pour être reconstruit. Après dix-huit mois de travaux, le cinéma rouvre en mars 2016: il passe de six à neuf salles et contient désormais 1370 fauteuils.

La façade de verre laisse apercevoir les couloirs et les escalators qui mènent aux neuf salles réparties sur quatre niveaux. Le vaste hall du cinéma présente un espace de restauration impressionnant. Un espace cocktail est également créé eu premier étage. Cette lumineuse et innovante réalisation est orchestrée par l’architecte Jean-Pierre Buffi. La place de la Convention retrouve ainsi son cinéma à faire pâlir les multiplexes souvent sans charme. On attend avec impatience, après la réouverture des Fauvettes (ancien Gaumont Gobelins), l’inauguration du nouveau cinéma Gaumont Alésia.

Voir la soirée inaugurale du nouveau cinéma Gaumont Convention.

Salle du cinéma Gaumont Convention

Salle du cinéma Gaumont Convention

Salle du cinéma Gaumont Convention

Ci-dessus: la grande salle du Gaumont Convention.

Hall du cinéma Gaumont Convention

Ci-dessus: le hall d’accueil du Gaumont Convention.

Hall du cinéma Gaumont Convention

Ci-dessus: l’espace confiserie du Gaumont Convention.

Cinéma Gaumont Convention à Paris

Ci-dessus: les accès aux salles. La moquette rappelle un personnage animé.

Le Gaumont Convention avant les travaux:

Avant 2014, le cinéma de la place de la Convention propose six salles. Les deux grandes salles possédaient respectivement 300 et 270 fauteuils en gradins et leurs écrans avaient une base de 12 mètres. Les autres salles comptabilisaient 160, 155, 100 et 100 fauteuils.

Cinéma Gaumont Convention à Paris

Cinéma Gaumont Convention à Paris

Ci-dessus: le Gaumont Convention en 2012.

Le cinéma Gaumont Convention en travaux

Le cinéma Gaumont Convention en travaux

Ci-dessus: la destruction du cinéma est entamée.

Cinéma Gaumont Convention en travaux

Cinéma Gaumont Convention en travaux

Ci-dessus: les travaux laissent apparaître une vaste charpente métallique.

Cinéma Gaumont Convention en travaux

Cinéma Gaumont Convention en travaux

Cinéma Gaumont Convention en travaux

Travaux du Gaumont Convention à Paris

Travaux du Gaumont Convention à Paris

Ci-dessus: une nouvelle structure métallique, bientôt recouverte de verre, habille la façade du futur cinéma.