Adresse: 1bis, cours du Temple à Privas (Ardèche)
Nombre de salles: 2
Création:

Lorsqu’on se ballade dans la cité ardéchoise célèbre pour sa délicieuse crème de marrons Clément Faugier, on ne peut que s’arrêter et sourire devant la façade du cinéma de Privas, Le Vivarais. Une grande fresque habille le mur extérieur et rend un drôle d’hommage au 7ème Art: des spectateurs confortablement installés dans leurs fauteuils regardent un film qui n’est autre que notre vie ! Et quels spectateurs, puisqu’il s’agit d’un échantillon de grandes figures du 7ème Art, les photos ci-dessous en amuseront plus d’un. Un autre cinéma rend hommage au 7ème Art sur son mur: Le Vox à Chamonix.

Passé le hall et ses reliques cinématographiques exposées (ancien projecteurs, vieux strapontins, etc.), les deux salles classées Art et Essai du Vivarais pensent à tous les spectateurs: films d’animation pour les enfants, grands films familiaux, films d’auteurs en version original. Un bel univers de cinéma au Vivarais, on en redemande !

Voir l’interview réalisé par Salles-cinema.com du Directeur du cinéma leVivarais, Patrick Dallet.

Ci-dessus: l’entrée du Vivarais à Privas.

Ci-dessus: un ancien projecteur de cinéma est exposé dans le hall.

Ci-dessus: la grande fresque dédiée au 7ème Art sur la façade du cinéma de Privas.

Ci-dessus: Alfred Hitchcock entouré de figures du 7ème Art.

Ci-dessus: de gauche à droite, le mur peint représente Woody Allen, Daniel Auteuil, Vanessa Paradis, Charlotte Gainsbourg, Jean-Pierre Bacri. Dans les rangs du haut: Richard Bohringer, Alain Chabat, Sydney Pollack.

Ci-dessus: la fresque illustre Hugh Grant et Christian Clavier au-dessus, Fanny Ardant, un personnage de Wallace et Gromit, Didier Bourdon, Jacques Villeret, Woody Allen, Daniel Auteuil, Vanessa Paradis.

Ci-dessus: suite de la visite de cet étonnant mur peint avec de gauche à droite Gérard Jugnot endormi et Gérard Depardieu affalé ! Au-dessus, Michel Blanc embrassant Marie-Anne Chazel, Jim Jarmush.

Ci-dessus: Lambert Wilson et Valérie Lemercier, Clint Eastwood et Charlotte Rampling.

Ci-dessus: la porte de sortie du cinéma rend hommage à la folie douce du personnage de Yolande Moreau dans son film « Quand la mer monte ».